Test de Sulu : Un CMS basé sur Symfony

« Encore un autre CMS ? » Eh oui, aujourd’hui on va parler d’un CMS, mais pas n’importe lequel : Sulu.

Sulu ? Qu’est ce que c’est ?

Sulu est un CMS (Content Managing System) Open Source basé entièrement sur Symfony. Celui-ci est plutôt orienté développeur (pour l’installation et la configuration en tout cas), comparé à WordPress par exemple.

Full Content Life Cycle
Capture d’écran prise sur le site sulu.io

Vous pouvez retrouver les points forts de celui-ci sur leur site web et même le tester via ce lien.

Pourquoi je l’ai choisi ?

Il existe plusieurs CMS basé sur Symfony à l’heure actuelle, après une veille technologique personnelle, j’en avais relevé deux principaux :

  • Sulu, celui dont nous allons parler aujourd’hui
  • Bolt, un autre qui avait l’air très bien aussi.

J’ai décidé de choisir Sulu surtout grâce à son interface d’administration très sympa. Tu peux tester les deux et te faire un avis dessus (Pour tester Bolt il te faudra l’installer, en revanche tu peux tester Sulu en ligne) :

Dans Sulu il est possible de créer des blocs customisables dans son administration et voir le résultat en temps réel, ce qui est un vrai plus.

En étant développeur Symfony, tu n’auras aucun de mal à te faire la main sur Sulu. Tous les templates se gèrent avec Twig et tu peux créer tes entités et controlleurs de la même manière que sur une application Symfony basique.

Fonctionnement de Sulu

Sulu fonctionne énormément via des fichiers de configuration xml. J’avoue que le XML ça fait peur des fois, moi même ça m’a repousser au départ, mais on s’y fait très vite.

Ces différents fichiers de configuration servent à créer toutes sortes de choses :

  • Bloc pour l’affichage (un bloc texte, un bloc lien, tout ce que l’on peut imaginer),
  • Nouveau type de contenu,
  • Nouveau site (oui, il est possible d’avoir plusieurs sites sur une même instance Sulu),
  • Etc..

Passer d’une application Symfony à Sulu

Retour d’expérience : rherault.fr

Pour tester ce CMS personnellement j’ai décidé de refaire mon portfolio grâce à lui. Anciennement fait en Symfony pur, je me suis dis que la transition ne devrait pas être trop méchante.

J’avais uniquement besoin de quelques éléments :

  • Listing et affichage de mes projets avec des catégories, images, URL, etc..
  • Gestion du contenu entièrement via le CMS (le petit + comparé à mon ancien site)
  • Un formulaire de contact

Pour le listing et l’affichage de mes projets, j’ai dans un premier temps créer un type de contenu personnalisé. Avant de m’apercevoir que je n’en avais pas forcément besoin.

En effet, une simple page avec un type à « Projet » et le tour est joué. Il est possible dans Sulu de définir plusieurs « types » de page, par exemple moi j’ai créé un type « Accueil » pour ma page d’accueil, qui contient des blocs différents, pareil pour les pages « Projets » et les pages par défaut.

Capture d'écran de l'administration d'un projet
Capture d’écran de l’administration d’un projet

Donc pour un projet, j’ai configuré Sulu pour qu’il me permette d’ajouter une image (une capture d’écran du projet) et enfin une URL permettant de mettre le lien vers le site s’il existe.

Ensuite, un gestionnaire de bloc. C’est ici que toute la magie de Sulu opère, il est possible d’ajouter autant de bloc que l’on souhaite. J’ai personnellement un bloc « Texte » tout simple, permettant d’ajouter du texte via un WYSIWYG, mais aussi un bloc lien permettant d’ajouter un bouton, etc..

C’est donc ainsi que je gère tout le contenu sur le site, via ce gestionnaire de bloc disponible sur toutes les pages.

Enfin, le formulaire de contact. Sulu ont sorti récemment un paquet permettant de très facilement créer et personnaliser un formulaire. J’ai donc utilisé celui-ci pour créer mon formulaire de contact.

Comme je vous l’ai décrit, ça a été un jeu d’enfant pour moi de migrer d’une application « vanilla » Symfony à Sulu.

Dois-je passer sur ce nouveau CMS ?

Si tu aimes Symfony et que tu cherches un CMS se rapprochant au plus près de ce framework, n’hésites pas Sulu est très prometteur.

Il est très régulièrement mis à jour avec de nouvelles fonctionnalités et n’en est qu’à ses début ! N’hésites pas à dire ce que tu en penses en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.